Raccordement

Raccordement plomberie à Jonquière

Raccordement d’un système de plomberie à Jonquière, QC

Un système de plomberie fonctionne à travers un réseau de tuyauterie pour l’approvisionnement en eau et l’évacuation des déchets. Les travaux de raccordement de plomberie se rapportent en grande partie à la composition de ce réseau de tuyauterie. Plombier Jonquière peut notamment réaliser ce type de travaux sur des bâtiments privés et commerciaux à Jonquière (Saguenay, QC).

Matériaux de fabrication et dimension des tuyaux

La plupart des systèmes de plomberie moderne sont composés de deux types de tuyaux. D’une part, vous avez les tuyaux en cuivre pour l’approvisionnement en eau du bâtiment concerné. D’autre part, vous avez les tuyaux en plastique pour le fonctionnement du système de traitement des déchets.

Le diamètre le plus courant pour des tuyaux en cuivre est de 15 mm. Les éléments de robinetterie sont généralement disponibles dans des formats de 10 mm. Les bassins d’alimentation et les réservoirs sont quant à eux proposés dans des tailles plus grandes de 22 mm à 28 mm.

Si votre système de plomberie a été installé avant le milieu des années 1970, la tuyauterie aura presque certainement des dimensions impériales (diamètres intérieurs de 1/2, 3/4 et 1 pouce). Il est possible de raccorder un tuyau moderne 15 mm d’un demi-pouce à un tuyau 28 mm d’un pouce. Il suffit pour cela d’utiliser des raccords à compression métrique standard.

Obtenir une soumission !

Le raccordement d’un tuyau 22 mm à 3/4 pouce ne suit pas toutefois la même logique. Cela exigera en effet un raccord à compression de 22 mm avec une olive spéciale et surdimensionnée.

Les tuyaux de plomberie peuvent être fabriqués à toutes sortes de matériaux. Cela inclut différents types de métaux comme le cuivre, l’acier galvanisé et le fer. À cela s’ajoute le chlorure de polyvinyle (PVC), le PVC surchloré (CPVC), le polyéthylène haute densité réticulée (PEX) et le polybutylène. Les raccords de tuyaux sont généralement faits de laiton, plastique, cuivre ou fonte malléable.

Méthode de découpage et torsion des composants de tuyauterie

Les tuyaux en cuivre ou en plastique peuvent être découpés avec une scie à métaux. Un outil de découpe spécial permettra toutefois d’avoir une coupe plus propre et plus carrée sur le tuyau.

Le pliage d’un tuyau en cuivre peut être réalisé de différentes manières. La première consiste à tasser le tuyau dans du sable fin et sec. L’un des bouts du tuyau est bouché avec un torchon. Le tuyau pourra ensuite être plié aisément dans la forme désirée. Cette technique est la méthode la plus anciennement pratiquée pour plier un tuyau.

L’autre méthode pour plier un tuyau en cuivre consiste à utiliser un ressort de flexion. Cette méthode n’est possible que pour des tuyaux d’une longueur assez conséquente. Une partie de la longueur du tuyau servira en effet de levier pendant le processus. Le ressort est glissé dans le tuyau de manière à s’étendre au-delà du point de courbure. Une chaîne peut si besoin être liée à l’extrémité du tuyau pour avoir une meilleure prise. Le tuyau est ensuite plié avec la force du genou.

La dernière méthode envisageable consiste à plier le tuyau avec une cintreuse. Cet outil est doté de longs leviers pour simplifier la flexion et courber le tuyau en plusieurs points. Il comporte également plusieurs matrices ou guides pour que le pliage puisse s’effectuer selon différents diamètres.

La méthode traditionnelle pour raccorder des tuyaux en cuivre consiste à utiliser des joints capillaires et des joints de compression. Le premier devra être soudé tandis que le deuxième va être serré à l’aide d’une clé à molette. Des raccords en plastiques à pression sont néanmoins tout aussi efficaces et plus simples à utiliser. Ils viennent avec des joints toriques en caoutchouc pour l’étanchéité et fonctionnent bien avec les tuyaux en plastique et en cuivre.

Les raccords en plastiques sur les tuyaux en cuivre rompent la continuité de la mise à la terre d’un système de plomberie. Pour corriger cela, le plombier va raccorder les deux tuyaux en cuivre avec un câble de terre à conducteur unique. Celui-ci mesure dans les 4 mm2 de long. Des colliers de terre seront rajoutés au câble pour le maintenir bien en place.

Les raccords soudés sont souvent qualifiés de joints capillaires. Cela tient au fait que la soudure est tirée entre le raccord et le tuyau lorsqu’ils sont chauffés. Certains raccords soudés sont conçus comme une alimentation finale tandis que d’autres se présentent comme des anneaux de soudure.

Un nettoyant chimique appelé flux doit être appliqué sur l’extrémité du tuyau et à l’intérieur du joint avant qu’il ne soit chauffé. Il est important d’éliminer toute trace de flux sur le tuyau une fois que les raccords auront été installés. Cette substance a en effet de propriétés très corrosives.

Call Now Button